Mort de Claude Chabrol, génie du cinéma français

Le cinéaste parisien Claude Chabrol est décédé dimanche matin à l’âge de 80 ans, le réalisateur du “Beau Serge”, de “Violette Nozière”, de “La Cérémonie” ou encore de “Merci pour le chocolat” était né le 24 juin 1930 à Paris. Il aura croqué les travers de la bourgeoisie de province avec la même gourmandise qu’il mettait à en savourer la cuisine.

C’était “un immense cinéaste français, libre, impertinent, politique et prolixe. Licencié ès lettres, il participe en tant que critique de cinéma au lancement de la Nouvelle Vague en écrivant dans les “Cahiers du cinéma” (1952-1957), aux côtés de François Truffaut et Jacques Rivette.

Il s’impose rapidement en tant qu’auteur, réalisateur et producteur des films “Le Beau Serge” (1957), qui avec un nouveau venu Jean-Claude Brialy obtient le prix Jean Vigo et le grand prix du Festival de Locarno en 1958, et “Les Cousins” (Ours d’or du Festival de Berlin 1959).
“Inspecteur Lavardin” et “Poulet au vinaigre”, ses polars provinciaux tournés avec le comédien Jean Poiret, connaîtront aussi un vif succès. 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ses films pleins d’ironie et de personnages complexes ,  ce blog vous propose de ne pas tarder à les découvrir.

Claude Chabrol

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

w

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: